Noël en Islande, le plus long au monde avec 26 jours de fêtes


La réputation d’hospitalité et de chaleur humaine des Islandais n’est pas une légende et leurs traditions de Noël imprégnées de mythologie nordique en sont la meilleure preuve. Bien sûr cette année nous ne pourrons pas fêter Noël à Reykjavik, alors pourquoi ne pas nous concocter des fêtes de fin d’année islandaises à la maison ?

C’est une triste réalité, mais voyager à l’étranger pour Noël sera très compliqué sinon impossible cette année. La grande majorité d’entre nous s’est résignée à passer Noël à la maison mais ce n’est pas une raison pour laisser la place à la morosité. Ni pour se faire un réveillon plan-plan avec les habituels foie gras, dinde et buche, certes sympathiques mais sans grande surprise. L’objectif ? Être créatifs, sortir de la routine, mettre toute la famille à contribution et faire un pied de nez à cette détestable année 2020.

Etape N°1: Se mettre dans l’ambiance

L’esprit de Noël mêlant Christianisme et paganisme, envahit l’Islande et le cœur de ses 364 000 habitants dès le 1er décembre et c’est dès cette date que certains décorent les premiers sapins de Noël… beaucoup attendront jusqu’au 23 décembre, jour du Porlaksmessa, l’un des jours le plus important de l’année en Islande.

Le 23 est non seulement le jour de la Saint Porlakur, le seul et unique saint chrétien islandais, c’est aussi le jour où les Islandais sortent boire un verre avec leurs amis et faire leurs dernières emplettes en famille. Partout, même dans les plus petits villages, les rues sont animées et l’humeur est à la fête même s’il n’y a que 3 heures de soleil à cette saison !

Donc en principe les choses sérieuses commencent le 23 décembre et se poursuivent les 24, 25 et 26. En principe… car si dans le reste du monde tout le monde attend le Père Noël le 25 les Islandais on eu l’idée géniale d’avoir treize Pères Noël !

Appelés Yule Lads ces « Gars de Noël » ne sont pas exactement les gentils Papa Noël que nous connaissons chez nous. Ils ont chacun un nom qui évoque leur personnalité… et leurs mauvaises manières.

Par exemple le « Claqueur de portes » s’amuse à ouvrir et fermer les portes des maisons de jour comme de nuit, Le  » Voleur de saucisses » se cache dans les fumoirs à saucisses pour les manger, le « Voyeur » épie à travers les fenêtres, le « Grumeau des bergeries » harcèle les moutons, tandis que le « Dadais des ravines »se cache dans les ruisseaux et vole le lait des brebis… mais ce ne sont pas que de vilains garnements, si les enfants n’oublient pas de mettre une chaussure sur le rebord de leur fenêtre les Yule Lads y laisseront un petit cadeau.

A tour de rôle chacun d’entre eux viendra visiter les maisons pendant une journée entière. Ils arrivent un par un partir du 12 décembre pout être tous là pour le réveillon du 24 et repartiront un par un jusqu’au 6 janvier de l’année suivante. C’est donc le 6 janvier que les festivités de Noël prennent fin et les Islandais le célèbrent en allumant des feux de joie et des feux d’artifice.

Etape N°2: Se mettre au fourneaux

On peut bien sûr acheter des cookies et gâteaux islandais en ligne mais c’est certainement plus amusant de les faire en famille. Bien des recettes de spécialités de Noël peuvent faire l’affaire mais pour bien faire les choses pour votre Noël islandais préparez des recettes traditionnelles de Sara, Laufabraud ou Pipakokur typiquement islandais.

Les Sara sont des petits gâteaux faits avec de la meringue ou de la pâte à macaron fourrés de crème au chocolat et nappés d’un joli glaçage au chocolat.

Les Laufabread, qu’on peut traduire par « pain de feuilles », sont de fines rondelles découpées dans de la pâte à pain dans lesquelles les enfants s’amusent à tracer des motifs typique de l’hiver.

Ils sont ensuite plongés dans un bain de friture et sont traditionnellement mangés avec de l’agneau fumé.

Enfin les Pipakokur sont de délicieux biscuits au poivre et aux épices que les enfants décorent de motifs en glaçages de toutes les couleurs.

Etape 3: Préparer un magnifique porramatur

Pour Noël les Islandais ne dressent pas une grande table pour leurs invités. Ils préfèrent installer un sublime buffet, le porramatur, sur lequel ils disposent tous les plats du réveillon préparés à l’avance. Chacun choisit ses plats préférés et la maitresse de maison peur pleinement profiter de la fête.

Bien sûr en Islande les produits de la mer ont la vedette. On y retrouve du gravlax, du saumon fumé, des harengs et autres poissons des mers froides sans oublier des bouchées de requin mariné et autres nageoires de phoques !

Si vous ne vous sentez pas obligés de gouter ces deux derniers plats vous n’échapperez pas au hangikjot. Le hangikjot est préparé avec une épaule ou un gigot d’agneau désossés et fumés à froid pendant 10 à 40 jours. On le sert chaud ou froid, découpé en fines lamelles sur des tranches de pain de seigle islandais ou sur des skonsur qui sont une sorte d’épais pancakes.

Pour étancher leur soif la boisson traditionnelle de Noêl est la jola. Toute la famille peut en boire puisque, faite à partir de jus d’orange et de malt, elle est sans alcool. On peut trouver tous ces plats islandais dans des boutiques en ligne spécialisées comme www.manni.is
Pour les perfectionnistes on peut parfaire l’atmosphère avec un CD de Islenk Yule, les traditionnels chants de Noël de l’île.

Etape 4: Choisir les bons cadeaux à glisser sous le sapin

Quels que soient vos desiderata pour Noël n’oubliez surtout pas de demander un vêtement tout neuf! Si jamais vous avez le malheur de ne pas avoir d’habit neuf, ne serait-ce qu’une simple paire de chaussettes, vous prenez le risque de vous faire dévorer par le Chat Yule, le chat de Noël. Depuis des siècles ce chat géant aux dents pointues et aux yeux jaunes terrorise les enfants islandais…

Donc pourquoi ne pas demander un de ces iconiques pulls Islandais tricotés main avec la laine des fameux moutons islandais ? Leurs magnifiques motifs jacquard sont le fruit d’une longue tradition locale (même les hommes trouvent tout à fait naturel d’en tricoter) et s’ils sont un peu chers leur qualité fait que vous le porterez très longtemps. Vous pouvez trouver d’authentiques pulls islandais chez www.icewear.is

Les polars islandais font maintenant partis des classiques du genre. Les Islandais adorent lire et ce petit pays bat tous les records de livres publiés par rapport au nombre d’habitants.

Les livres signés Arnaldur Indridason, Yrsa Sigurdardottir, Ragnar Jonasson ou Arni Thorarinsson sont des valeurs sûres et vous avez peu de chances de vous tromper en en offrant un.

Même sans avoir la possibilité de faire « plouf » dans les uniques eaux chaudes du Blue Lagoon il reste possible de bénéficier des super pouvoirs de ces eaux thermales à la maison. En effet le célèbre Spa islandais a développé toute une gamme de produits de soins disponibles dans leur boutique en ligne qui amèneront un petit bout d’Islande jusqu’à vous. www.skincare.bluelagoon.is

Gleoileg Jol ! Autrement dit, Joyeux Noël !

Annick Dournes





    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sur le même sujet

Brésil : la lutte acharnée des autochtones contre la covid et l’état

Brésil : la lutte acharnée des autochtones contre la covid et l’état

1091 vues
5 mars 2021 0

Les peuples autochtones du Brésil sont en train d’être décimés par une deuxième vague...

Laisse moi Zoom, zoom , Zen

Laisse moi Zoom, zoom , Zen

1336 vues
6 février 2021 0

Le travail, c’est la santé !… chantait Henri Salvador. Pas sûr dans notre pays....

Pourquoi depuis 150 ans Massenez distille le meilleur des fruits

Pourquoi depuis 150 ans Massenez distille le meilleur des fruits

1250 vues
18 décembre 2020 0

Rester une référence mondiale, sinon la référence, dans le monde des alcools et liqueurs...