Bruxelles, bercée par l’Art Nouveau


La capitale de la Belgique est un musée et une exposition d’art, à ciel ouvert. A Bruxelles on découvre un peu partout des œuvres d’art urbain réalisées par des artistes belges et internationaux dans le centre-ville et en dehors. La Quotidienne vous conseille deux week-ends à marquer à l’agenda des fans d’Art nouveau, mais pas que.

Cela commence par une visite de la Brafa (entre le dimanche 29 janvier et le dimanche 5 février 2023) à Brussels Expo avec l’Art nouveau comme thème principal de l’édition 2023.

Il suffit de penser aux créations originales de Victor Horta qui inspirent l’ensemble de la moquette ; ou l’exposition créée par la Fondation Re Baldovino avec des pièces uniques de la période entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle.

A noter que parmi les 130 galeries qui exposeront des chefs-d’œuvre de toutes sortes et de toutes époques, de la préhistoire à l’époque contemporaine, on trouvera également 10 professionnels italiens.

Les amateurs d’art et en particulier du style qui en Italie prend le nom de Liberté pourront alors visiter quelques joyaux architecturaux tels que le célèbre Hôtel Tassel, l’Hôtel van Eetvelde et la Maison Autrique tous conçus par le célèbre artiste Victor Horta ; Le Musée des Instruments de Musique (Rue Montagne de la Cour 2) ; les Magasins Waucquez, anciennes boutiques de tissus qui abritent aujourd’hui le Musée de la BD ; le Pavillon des Passions Humaines et les bijoux Wolfers Frères, désormais accessibles grâce au Musée d’Art et d’Histoire du Cinquantenaire.

Visites facilitées par le Pass Art Nouveau : forfait de visites à prix réduit pour découvrir les lieux emblématiques de l’Art Nouveau d’une validité de 6 mois, conçu en collaboration avec l’ARAU (Atelier de Recherche et d’Action Urbaines), Bruxelles Bavard et City Runs.

Vous pourrez vous restaurer dans une demeure Art Déco de 1873 au Louise 345 (Avenue Louise 345) ou dans le très élégant restaurant étoilé Villa Emily (Rue de l’Abbaye 4).

Pour les traditionnelles moules-frites, c’est Chez Léon (Rue des Bouchers 18) célèbre restaurant familial depuis 1893 et pour une ambiance typique du début des années 1900 au Falstaff (Henri Mausstraat 19) à 300 mètres de la Grand Place.





    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sur le même sujet

Caillebotte fluctuat nec mergitur

Caillebotte fluctuat nec mergitur

941 vues
3 février 2023 0

Le tableau Partie de bateau, de Gustave Caillebotte (1848-1894), dit aussi «Canotier au chapeau...

Notre-Dame de La Garde, priez pour nous pauvres pécheurs

Notre-Dame de La Garde, priez pour nous pauvres pécheurs

1338 vues
13 janvier 2023 0

C’est le Père Olivier Spinoza, recteur du lieu, qui vient de rouvrir, depuis décembre...

Nouvel an chinois 2023 : deux lièvres à la fois ?

Nouvel an chinois 2023 : deux lièvres à la fois ?

1908 vues
6 janvier 2023 0

Le Nouvel An chinois commencera le dimanche 22 janvier 2023, marquant la fin de...